Rechercher dans ce blog

Chargement...

vendredi 26 mars 2010

La meilleure serie de gladiateurs du monde! ^^


La meilleure serie de gladiateurs du monde !!! ^^
"Spartacus : Blood & Sand" est la première serie produite par la chaine Starz mais elle est épaulé par Ghost House Pictures, celle de Sam Raimi. La diffusion des episodes est commencee depuis le 21 janvier 2010 et la premiere saison devrait compter 13 episodes, diffusee au rythme d'1 par semaine. Nous en sommes deja au n°10 ... et d'ors et deja une deuxieme saison est en preparation.

Spartacus est inspirée de la vie d'un esclave sous la république romaine en 73 avant Jésus-Christ. Celui-ci a mené une révolte d'esclaves qui a mobilisé près de 120.000 combattants. Starz a déjà précisé que l'histoire serait "ré-imaginée" pour une nouvelle génération de téléspectateurs élevée dans une culture de l'image et avec une production technologique dense.



Comme le nom de la serie le laisse presagee, le sang coule a flot! la serie est trash, tres, tres, trash !!! ^^En dehors d'une esthetique visuelle qui rappelle tres fortement celle du film 300 (lui meme inspiree d'une BD de Frank Miller au style hardcore), l'accent est mis sur la violence, le sexe et les mots crus. Ce n'est clairement pas une serie pour les moins de 18 ans. J'ai vu les 9 premiers episodes et je suis reste scotche a mon siege tellement la serie est violente. C'est l'effet de style recherche, on aime ou on aime pas (perso, j'adooooore! ^^). C'est tellement outrancier que c'en est grand guignolesque par moments avec des combats de gladiateurs orchestres comme des ballets. Cette exageration de la violence, tres BD en terme visuel, permet de supporter les flots d'hemoglobine (et il y en a des litres) qui pleuvent (litteralement) sur l'ecran.

En 1960, Stanley Kubrick particpe a la realisation du film "Spartacus" ... 50 ans separe ce film de la serie du meme nom et vous allez pouvoir vous rendre compte du chemin parcouru techniquement en un 1/2 siecle!



Ni la serie, ni le film ne sont exacts historiquement parlant, beaucoup de libertes etant prises avec les faits et les noms. Mais comme le disait alexandre Dumas:
-"on peut violer l'histoire a condition de lui faire de beaux enfants!"


Qui etait exactement Spartacus ?
Spartacus est un esclave et un gladiateur thrace. Il dirigea la Troisième Guerre servile en Italie du Sud entre -73 et -71. Les détails de cette révolte d'esclaves sont bien connus, par un chapitre de l'historien romain Florus dans son Abrégé d'Histoire romaine, repris dans les Guerres civiles de l'historien Appien.

Appien indique sans grande précision que Spartacus a servi dans une légion, qu'il a été fait prisonnier de guerre et vendu. On peut supposer qu'il ait été enrôlé comme auxiliaire, et qu'il soit un déserteur repris et vendu comme gladiateur.

En -73, les gladiateurs de l'école de Caius Cornelius Lentulus Vatia à Capoue complotent pour retrouver la liberté. Seulement 73 gladiateurs réussissent à s'évader. Après s'être emparés d'un stock d'armements, ils se réfugient sur les pentes du Vésuve. Spartacus, un parmularius (ou thrace), et ses compagnons parviennent à vaincre les quelques gardes régionales envoyées par la ville de Capoue et complète ainsi une réserve d'armes. Bientôt, 200 gladiateurs les rejoignent et la petite armée commence à organiser des razzias sur les exploitations agricoles de la Campanie. Spartacus ne cesse alors d'attirer non seulement des esclaves mais aussi des petits paysans et des bergers, formant ainsi une armée.

L'armée servile bat alors 3 000 Romains commandés par le prêteur Claudius Glaber grâce à une ruse de Spartacus. En effet, ce dernier fuit le volcan où il était assiégé par un versant raide et avec l'aide d'échelles faites à partir de sarments de vignes. Dès lors, Spartacus rassemble de plus en plus de combattants. Rome ne le reconnaît pas en tant que menace et le sous-estime grandement. Les autorités romaines n'envoient d'abord que deux nouvelles légions dirigés par deux autres prêteurs pour stopper sa rébellion. Les autres légions sont accaparées par la révolte de Sertorius en Hispanie et le conflit contre Mithridate VI en Orient.



À ce moment, l'armée des esclaves se sépare. 30 000 hommes suivent le gladiateur Crixus en Apulie et le gros des troupes monte vers le nord par les Apennins. Tandis que Crixus est tué et que ses troupes sont massacrées lors d'un premier engagement vers le Mont Gargano, Spartacus vainc dans le Picenum les légions engagées contre lui et dirigées par le consul Lucius Gellius Publicola, soit 16 000 Romains mis en déroute. Pour venger la mort de Crixus, Spartacus organise des jeux funèbres durant lesquels 300 soldats romains faits prisonniers sont contraints de s'entretuer dans un combat de gladiateurs.

Spartacus se dirige ensuite vers Modène dans la plaine du Pô, vainc l'armée du proconsul de Gaule cisalpine devant la ville et fait demi-tour vers le sud de l'Italie. Il vainc à nouveau les armées consulaires et s'installe à Thurii. De là, il commerce avec les peuples de la Méditerranée, fait des réserves d'armes, de bronze et de vivres. Il part ensuit pour le Rhegium. Son objectif est de passer en Sicile pour ranimer la Deuxième Guerre servile qui avait ravagé cette île en -100. Mais les pirates siciliens, avec qui Spartacus avait passé un accord, le trahissent et Spartacus se trouve coincé à la pointe de l'Italie.

Pendant ce temps, le Sénat romain confère à Crassus, riche et ambitieux, le commandement d'une armée de quatre légions. Crassus engage les opérations, et finance une armée supplémentaire composée de six nouvelles légions de vétérans sur ses deniers personnels. Il ne cherche pas à engager le combat avec l'armée de Spartacus, dont il se contente de contrecarrer les raids lancés dans un but de ravitaillement.

Un de ses légats, désobéissant à ses ordres, attaque une partie des troupes de Spartacus avec deux légions (8 000 hommes), et subit un désastre. Pour faire un exemple et impressionner les esprits, Crassus n'hésite pas à remettre en usage un châtiment qui n'était plus pratiqué, celui de la décimation (un dixième du premier rang, principalement responsable de la déroute, furent donc fouettés puis exécutés).

Crassus entreprend de bloquer Spartacus dans le Rhegium par une ligne de retranchements de 55 km de long. Spartacus réussit à forcer le blocus par une nuit de neige avec peu de visibilité. Mais il est poursuivi par l’armée de Crassus et subit quelques petites défaites. Installé dans le Bruttium, il vainc trois légions romaines. Ses hommes, échauffés par les dernières victoires, veulent battre définitivement l'armée de Crassus. L'affrontement a lieu en Lucanie et Crassus bat les révoltés. Spartacus meurt les armes à la main après avoir tué 2 centurions en -71. Son corps ne fut jamais formellement identifié.

3 commentaires:

  1. Bel article. Je suis un fan du film "spartacus" de 1960. La nouvelle série semble effectivement très crue. C'est un peu comme la BD Murena ?

    RépondreSupprimer
  2. Ha ouais, quand même, ça a l'air trash, cette nouvelle mouture de Spartacus... Miam !

    Mais dis-moi, ma Louloutre, tu aimes les films de gladiateurs ? ;-)

    La bise,
    FlashmirSkrappa

    RépondreSupprimer
  3. @ Renaud: c'est un mix de "murena" et "300", en serie tele. L'enfant ne de cette union contre-nature (BD francaise vs comics) est sale, grossier et TRES violent! ^^

    @ Skrappa: Tu verras dans cette serie des hommes, qui comme toi, aime se balader en pagne meme l'hiver! ^^ ... de plus tu te rendras compte que:
    1) les hommes peuvent aimer les hommes
    2) le sport fait boudiner les muscles du ventre
    3) l'hygiene c'est pour les faibles! ;)

    RépondreSupprimer